Logo Leatherman

Made of mettle

L'histoire de Tim Leatherman, l’inventeur de l’outil Multifonction Original Américain.

Voir Découvrir plus

“There’s a fine line between perseverance and failure to accept reality.”

Parce que oui, il y a un Monsieur Leatherman !

Tim Leatherman (originaire de l’Oregon) a obtenu son diplôme d’ingénieur mécanique à l’Université de l’Oregon. Alors qu’il était en voyage d’affaire en Europe en 1975, Tim et sa femme, Chau, devaient sans cesse s’arrêter sur les bords de route pour réparer leur vieille Fiat. Tim réalisa qu’il aurait besoin d’un outil multifonctions sur la base d’une pince. « J’emportais partout mon couteau suisse que je l’utilisais autant pour couper le pain que pour réparer ma voiture. Mais il me manquait toujours une pince ! »

Quand Tim rentra aux Etats-Unis, il repensa à cette idée d’outil multifonctions. Il reprit les quelques croquis qu’il avait dessiné pendant son voyage et se mit au travail.

Une persévérance inébranlable

Quand Tim commença à élaborer le prototype pour son nouvel outil, il estima que cela lui prendrait environ 1 mois. Pourtant, il aura fallu 3 ans à Tim pour concevoir le prototype qu’il envisageait et pour déposer le brevet. Munis de son brevet et de son prototype, il approcha différentes entreprises pour vendre son idée. Malheureusement aucune d’entre elles ne fut séduite. Les compagnies de coutellerie pensaient que son invention se rapprochait plus d’un outil, et les compagnies d’outillage pensaient qu’il s’agissait d’un gadget. Aucune ne fut intéressée.

Les 3 années qui suivirent, Tim ne fit face qu’à des lettres de refus, les unes après les autres. Jusqu’à ce qu’il s’associe à un ami de l’université, Steve Berliner, et lors de l’Automne 1983, ils reçurent une première commande de 500 outils pour Cabela’s et lancèrent le premier outil Leatherman.

L'original

Le tout premier outil Leatherman s’appelait le PST, ou « Pocket Survival Tool ». Le PST demanda 8 années de conception. Il rassemble 13 outils différents, ne pèse qu’environ 140 grammes pour une taille d’une dizaine de centimètres. Dans les premières années de commercialisation, Tim et Steve espéraient vendre 4 000 outils. À la place, ils en ont vendu 30 000. Et lors des décennies suivantes, plus d’un million de PST ont été vendus.

Une élaboration de 8 ans

Étape 1

Tim a eu l'idée de l'outil multifonctions avec une pince lorsqu'il voyageait en Europe. Lorsqu'il est revenu aux États-Unis, il a commencé à fabriquer sa nouvelle invention dans son garage en commençant par une maquette en carton

Étape 2

Ensuite, il a fabriqué des pièces en bois. Voici une des nombreuses versions qu’il a fabriqué pour perfectionner l’outil.

ÉTAPE 3

Les prototypes suivants étaient en métal. Comme vous pouvez voir, l’idée de ranger plusieurs outils commençait à prendre forme dans les modèles de Tim.

ÉTAPE 4

Ce prototype était un jalon important du parcours de l’outil multifonctions. Il représentait bien ce que Tim avait en tête au début, avec un manche pliant qui se range dans l’outil. Mais il n’en avait pas terminé.

ÉTAPE 5

Même si Tim connaissait bien la mécanique de l’outil, la fabrication des pièces à partir de matériaux bruts était une autre paire de manches. Tim a alors étudié et expérimenté sans relâche. Voici quelques-uns des premiers prototypes du mécanisme des pinces et des poignées repliables.

ÉTAPE 6

La conception originale des pinces avait deux composants : des pinces larges et des pinces fines qui glissaient sur la mâchoire lorsqu’elles étaient utilisées et qui se rangeaient dans les poignées lorsqu’elles n’étaient pas utilisées.

La lame de la scie à métaux était un autre composant complexe du modèle original qui se transformait en barre de verrouillage pour en faire une pince à étau! Il s’agit ici de quelques-unes des nombreuses versions développées par Tim pour perfectionner les caractéristiques de cet outil.

MR CRUNCH

Après trois ans et demi, Tim a finalement produit le prototype initial pour lequel il a obtenu son premier brevet. Tim l’a appelé Mr. Crunch. Fait amusant : notre Mr. Crunch est le seul outil multifonctions Leatherman qui peut être utilisé comme pince à étau, ce qui lui permet de porter fièrement le nom du prototype original !

PST (Pocket Survival Tool)

Avec Mr. Crunch en main, Tim a tenté de vendre son prototype à de nombreuses entreprises partout aux États-Unis. Et bien que le concept était intéressant, personne n’en voulait. Jusqu’à ce que Tim et Steve rencontre les dirigeants d’une entreprise de vente par correspondance qui leur ont donné de judicieux conseils. Avec ces conseil en tête, il est retourné travailler afin d’améliorer le mécanisme des pinces et d'en simplifier la conception. Quelques mois plus tard, un client a passé une commande, le PST a été mis en production et Leatherman Tool Group, Inc. était né.

Fier d’être en Oregon depuis 1983

Sous un même toit à Portland, Oregon, nous embrassons la même motivation, la même ligne de conduite et le même dévouement. Peu importe le défi ou la tâche à réaliser, nous refusons de baisser les bras. Comme Tim, et les personnes pour qui nous fabriquons nos produits – les professionnels du bâtiment, les travailleurs, ceux qui résolvent les problèmes, les pionniers et les aventuriers – nous aussi, nous sommes des « faiseurs ». Et nous n’arrêterons pas avant que notre tâche soit accomplie, et bien accomplie.  

 

C’est cela qui nous rend fier d’être de l'Oregon. Et c’est ce qui fait de Leatherman, une marque Américaine. 
 

“We Will Forever Be An Oregon Company”

Zone de testCôte Nord-Ouest

Nous fabriquons tous nos outils à Portland, Oregon. Et lorsqu’il est temps de mettre nos outils au défi, nous les testons sur la côte Nord-Ouest du Pacifique. Au programme : Ascension de montagnes rugueuses, Pêche au large sur la maginifique côte de l'Oregon, Exploration du désert à l’Est, etc… Nous nous assurons que nos outils sont fiables pour toutes les aventures ou tâches, de petites ou de grandes.
Nous vous invitons à essayer nos outils par vous-même et à lire les histoires de ces personnes qui se sont extirpées de situations périlleuses à l’aide de leurs deux mains et d’un Leatherman.